Conchil-le-Temple, au lieu dit "La Frénésie" (Pas-de-Calais). Les cercles sont des sanctuaires de l'Âge du Bronze. Le carré, à peine visible, est un sanctuaire de l'Âge du Fer. Les grandes lignes sombres correspondent aux enclos d'une ferme gauloise.
 
St Vast-en-Chaussée (Somme).
Un enclos carré est associé à deux enclos circulaires
peu visibles près du bois. On distingue aussi un grand nombre de fosses comblées
de toutes dimensions.
Les sanctuaires gaulois et gallo-romains
Survivance des cercles funéraires
page 1page 2page 3page 4page 5page 6page 7page 8page 9
Conchil-le-Temple (Pas-de-Calais).

St Vast-en-Chaussée (Somme).
Dans le bassin de la Somme, on observe fréquemment sur le même site l'association de petits enclos circulaires et de petits enclos carrés. Il s'agit soit de pérennité des lieux funéraires, soit de contemporanéité des uns et des autres. Les fouilles effectuées ces dernières années, principalement dans la vallée de l'Aisne (Pommepuy 2000) et dans les Ardennes (Lambot 1996), ont confirmé ces hypothèses. Au Premier Âge du Fer, les incinérations font progressivement place aux inhumations. De rares enclos les entourent, comme antérieurement, seules les tombes privilégiées sont entourées d'un fossé circulaire.
Au Deuxième Âge du Fer les fouilles attestent encore de la présence d'enclos circulaires parfois palissadés, entre autres dans l'Aisne et la Marne, où les riches "tombes à char" sont quelquefois placées dans des enclos carrés. On ignore pourquoi cette brillante culture de "princes guerriers" disparaît progressivement au IIIe siècle avant notre ère.

 
page 1page 2page 3page 4page 5page 6page 7page 8page 9