L'habitat gaulois : Les aedificia (fermes gauloises aristocratiques)
Diaporama
A B C D E F
page 1page 2page 3page 4page 5page 6page 7
Prouzel (Somme). Quesnoy-sur-Airaines (Somme).
Prouzel (Somme). Sur sol nu, la rosée hivernale révèle l'emplacement des enclos emboîtés curvilignes
d'une ferme indigène de type A.
Quesnoy-sur-Airaines (Somme).
Ferme indigène de type A avec enclos curviligne.
Conty-Luzières (Somme). Tartigny (Oise).
Conty-Luzières (Somme). Ferme indigène de type B avec enclos rectiligne et enclos curviligne. Tartigny (Oise). Enclos multiples d'une grande ferme
indigène en voie de romanisation, avec trace
d'un petit édifice à fondations en pierre.
Blangy-Tronville (Somme). Blangy-Tronville (Somme), l'hiver après un labourage profond.
Blangy-Tronville (Somme). Tout semble indiquer que l'on se trouve en présence d'une ferme indigène de type B. Mais un examen attentif laisse deviner
des substructions gallo-romaines.
Même site, l'hiver après un labourage profond.
Seules apparaissent cette fois les lignes blanches
des fondations d'une petite villa gallo-romaine.

Haut de page
page 1page 2page 3page 4page 5page 6page 7