Estrées-sur-Noye (Somme).
 
 
Vue d'ensemble de la villa gallo-romaine d'Estrées-sur-Noye (Somme).
L'habitat gallo-romain : Le système de mise en valeur des terres
Une villa gallo-romaine type
A B C D E F G H
page 1page 2page 3page 4page 5
Vue d'ensemble de la villa gallo-romaine d'Estrées-sur-Noye (Somme). La villa d'Estrées-sur-Noye (Somme) peut être considérée comme caractéristique de ces vastes établissements ruraux.
Si on l'examine, on est frappé par l'importance et la monumentalité de l'habitation principale. Placée sur le rebord du plateau, orientée au soleil levant, elle domine toute la vallée de la Noye.

Suivant les saisons, ce bâtiment principal prend d'avion des aspects fort différents.
Il est fréquent qu'il soit totalement invisible. A l'aide de vues aériennes faites plusieurs années de suite, et grâce à un labourage profond qui rendait les lignes de fondations discernables,

le plan sommaire en a été dressé au sol. Quoique moins étendu,
il évoque de très près le vaste ensemble d'Anthée en Belgique.


Même site : vue de détail de la résidence principale, l'été, dans les céréales. Les emplacements des lignes de fondations apparaissent en vert et sont un peu plus nettes.   Même site : vue de détail de la résidence principale, l'hiver.
Même site : vue de détail de la résidence principale, l'été, dans les céréales. Les emplacements des lignes de fondations apparaissent en vert et sont un peu plus nettes.
  Même site : vue de détail de la résidence principale, l'hiver.



A : Première cour (pars urbana).
B : Habitation principale.
C : Deuxième cour (pars rustica).
D : Mur de clôture.
E : Petit édifice carré : portail de
     communication entre les deux cours.

F : Seconde habitation (probablement
     la demeure du régisseur).

G : Nombreuses dépendances
     s'ordonnant de part et d'autre
     de la cour.

X : Carrières

Haut de page
page 1page 2page 3page 4page 5