La Baie d'Authie : le bosquet
circulaire, datant de la dernière
guerre a été interprété à tort
comme un retranchement médiéval.
 
En ULM, l'archéologie à vol d'oiseau ou la joie de vivre... Photo Ludair, entreprise ULM, aérodrome d'Abbeville.
Portrait de Roger Agache
Hommages
page 1page 2page 3page 4page 5page 6
La Baie d’Authie. Roger Agache a été honoré par l'attribution du Grand Prix de Géographie en 1978 et du Grand Prix National de l'Archéologie
en 1983
.
Il a été élu correspondant
de l'Institut
en 1991.
La communauté scientifique lui a rendu hommage lors du colloque international d'Amiens en 1992 (actes parus en 1999, sous la direction de B. Bréart).
Dans la préface de ce colloque, Christian Goudineau, professeur au Collège de France, écrit :

"L'archéologie aérienne est devenue l'un des éléments essentiels de l'horizon des archéologues et des historiens. Elle devrait l'être aussi - plus qu'actuellement - pour la préservation de notre patrimoine. Je le répète, tout cela grâce à quelques "fous volants" menés par Roger Agache".

L'apport de Roger Agache est d'avoir développé une méthodologie pour la prospection aérienne : multiplier les images aériennes à chaque survol, renouveler les prises en toute saison (notamment l'hiver), constituer des dossiers par site en les confrontant avec des documents d'archives (cadastres, cartes anciennes et récentes, gravures, etc.), et surtout réaliser des contrôles systématiques au sol.

L'archéologie à vol d'oiseau... Photo Ludair.   Il s'était converti à... l'ULM et, à 79 ans, il trépignait toujours comme un enfant quand il découvrait un nouveau site ! Pour lui, cette chasse photographique des fantômes du passé a toujours été un jeu fascinant dont il ne s'est jamais rassasié. Décédé le 17 septembre 2011 à l'âge de 86 ans, son apport scientifique porte essentiellement sur l'archéologie du paysage, la typologie, l'implantation et l'évolution de l'habitat rural gaulois et gallo-romain.



Haut de page
page 1page 2page 3page 4page 5page 6